Sébastien de Royere

SEBASTIEN-DE-ROYERE-2.jpg

Pas de représentation, pas de sujet : ma peinture naît d’elle-même et pour elle-même, au gré des aléas. 

Nul repentir possible. Chaque nouveau geste détruit le précédent : c’est ici qu’est l’enjeu. 

… Quelque chose doit naître. Une image. Dans le cadre. Hors cadre. Dans l’urgence. Je cherche. Je me bats. Je me perds. Quelque chose se détruit. Puis soudain, quelque chose est là, qui apparaît. Je le devine. Je le vois. Peindre c'est comme un jeu, c’est courir dans un labyrinthe dont il faut sortir à temps.

Site :

www.sebastienderoyere.com

 

instagram :

sebastienderoyere

 

Adresse mail :

contact@sebastienderoyere.com