Jean-Marie RODRIGUES
CC.jpg

« Que dire de ces revenants, de ces fictions décalées et colorées ?  

Faut-il voir des cairns en terrains pentus pour annoncer des parcours métissés,

des temps suspendus ou une frontière passée ?  

 

Même sans parole, ils annoncent ce que peut être une filiation, une mémoire,

une posture excentrée, des « être » en chemin, des charges émotionnelles intérieures ». 

 

Jean-Marie Rodrigues

Bordeaux - octobre 2021